Contre vents et marées, s’adapter

Soulevé par des vagues souvent déstabilisantes en ce temps de pandémie, notre organisme n’est pas différent des autres. Il est appelé à naviguer à vue sans beaucoup de repère si ce n’est le soutien indéfectible de ses membres. Les projets que nous avions pour 2020 ont dû être maintes fois revisités, souvent freinés par les restrictions en vigueur, aussitôt relevés d’une autre manière, parfois surprenante. 

Ainsi, nous avons aménagé notre bureau de manière à accueillir des personnes en respectant les mesures sanitaires imposées, développé le télétravail et planifié les rencontres à distance sur les plateformes numériques ou l’écoute téléphonique. Notre page Facebook et notre site Internet sont nos principaux moyens de communication.

Ensemble, on va plus loin

Nous avons pu tenir notre Assemblée générale des membres le 15 octobre dernier en visioconférence. Trois personnes ont accepté des mandats de deux ans. Il s’agit de Madame Guylaine Trudelle, trésorière en remplacement de Monsieur Martin Riopel, de Madame Gersende Didier, secrétaire en remplacement de Madame Julie Simoneau, et de Madame Hélène Juneau, vice-présidente, mandatée en accompagnement. Notre nouveau président est Monsieur Martin Bolduc. Un grand merci à toute cette équipe dynamique sans laquelle il serait impossible de poursuivre notre œuvre !

L’organisme Bénévoles d’Expertise continue de nous supporter dans notre projet d’embauche d’une directrice générale qui prendrait le relais en 2021. En tant qu’initiatrice de cette œuvre en 2004, je travaille à franchir cette étape avec souplesse. Veiller à la pérennité de l’organisme et développer des stratégies de développement exige d’avoir une vision d’avenir. Il est temps maintenant de passer le flambeau à une personnes plus jeune et mieux outillée pour rejoindre la clientèle visée.

Marcher sur les eaux, c’est possible !

Parmi les contraintes traversées cette année par tous les organismes figure une baisse importante de revenus. Il faut reconnaître que le bénévolat demeure la ressource principale qui nous a permis d’aller de l’avant malgré la situation de ralentissement économique. Notre projet d’embauche nécessitera un financement important. Aussi nous sollicitons votre aide. Il est toujours possible de faire un don via Canadon, par chèque au nom de La Roselière ou par versement -bancaire.

Merci pour votre encouragement !

Faites connaître notre organisme autour de vous !

Louise Caron-Giguère,
Coordonnatrice et directrice générale

Laissez un commentaire